L’alimentation, un acte à la fois banal et essentiel

Les chaînes alimentaires industrialisées se sont imposées comme dominantes. Pourtant, partout dans le monde, les territoires restent essentiels dans l’approvisionnement des citoyens. Parfois de façon traditionnelle, parfois en faisant appels aux technologies les plus avancées, les circuits courts proposent des solutions de proximité pour une alimentation durable. À l’échelle d’un territoire, c’est leur complémentarité qui permet à chacun de trouver le mode d’approvisionnement qui lui convient, à la ferme, au marché, dans un magasin de producteur, dans une AMAP, par internet. Cette multitude d’initiatives locales, créatives mais dispersées, peut donner une impression de « grand bazar ». Elles partagent pourtant certains objectifs : réduire la distance entre producteurs et consommateurs, porter de l’emploi localement, revaloriser la culture culinaire, faciliter l’accès de tous à une alimentation saine. Ces points de convergence peuvent rassembler les acteurs pour développer des systèmes alimentaires territorialisés, animés par des stratégies locales.