L’approvisionnement en produits bio, locaux, de qualité, sains, etc. suscite bien des envies, des affirmations, mais aussi parfois des fantasmes. Surtout depuis que la loi Egalim a proposé un cap considéré comme ambitieux pour beaucoup d’acteurs concernés.
L’équipe Terralim a proposé une contribution collective dans la revue Sésame de la la Mission Agrobiosciences-Inra. L’ambition de la revue est de « faire controverse(s), éclairer les relations sciences-société, détecter les signaux faibles ». Ca tombe bien : nous aussi.
voir le volet 1
voir le volet 2