Terralim travaille actuellement avec l’INRA SAD de Montpellier pour mieux connaître les dynamiques alimentaires en France. D’une part au sein d’une grande enquête auprès des acteurs pour comprendre ce qu’ils entendent par « reterritorialisation de l’alimentation ». De l’association de quartier jusqu’à la multinationale, du grand réseau d’élus jusqu’à la start-up naissante, les approches sont bien différentes mais ont malgré tout des points communs. D’autre part pour une revue bibliographique complète de la littérature scientifique sur les systèmes alimentaires urbains.