Nous sommes nombreux à nous interroger sur la résilience de nos systèmes alimentaires, en cette période de crise du coronavirus. Terralim, avec Agrocampus-ouest / ESO, a lancé une collecte d’information « à chaud ». Il s’agit d’en documenter les influences sur nos comportements et sur l’organisation des chaînes alimentaires.
Toutes les contributions sont les bienvenues, qu’elles concernent ce qui se fait à la maison autant que dans les lieux ouverts au public, ou les réflexions personnelles. Il est important de les référencer (qui, où, comment). Vous pouvez sans doute nous informer sur des dimensions qui n’appartiennent qu’à vous, par exemple sur les difficultés rencontrées, les changements dans votre vie quotidienne ou votre activité professionnelle si elle est en relation avec les chaînes alimentaires…
Vous pouvez nous communiquer vos observations sur le formulaire . Rassurez-vous, nous avons fait court : il s’agit surtout de décrire brièvement ce que vous avez vu ou ressenti. Un grand merci d’avance pour le temps que vous pourrez y consacrer dans cette période délicate.
Vous pouvez aussi partager des documents utiles (articles de presse, photos) en nous les envoyant à gilles.marechal@agrocampus-ouest.fr .
Initiateurs : cabinet Terralim (B. Berger, V. Bossu, T. Bréger, D. Guennoc, G. Maréchal, C. Nicolay), CNRS Espaces et Sociétés – Rennes (C. Darrot, G. Maréchal), Stéphane Linou consultant résilience alimentaire, CIVAM de Bretagne, CNRS Droit et Changement Social – Nantes (L. Bodiguel), CPIE de Belle-Île en Mer, association Fert’Île de Bréhat